Freedom Holding Corp. annonce l’achèvement de l’examen externe des allégations formulées dans le rapport d’un vendeur à découvert


ALMATY, Kazakhstan et NEW YORK–(BUSINESS WIRE)–Freedom Holding Corp. (la « Société ») (Nasdaq : FRHC) a annoncé aujourd’hui la conclusion d’un examen externe commandé par les membres indépendants de son conseil d’administration. L’examen externe portait sur de nombreuses allégations formulées au sujet de la société et de ses activités dans un rapport publié le 15 août 2023 par Hindenburg Research (le « rapport Hindenburg »), une société de vente à découvert activiste qui a révélé avoir une position courte sur les actions de la société. À la suite de la publication du rapport Hindenburg, bien que la Société ait estimé que les allégations étaient sans fondement et que les administrateurs indépendants aient pleinement confiance en la Société et en son modèle d’affaires, les membres indépendants du conseil d’administration de la Société ont décidé qu’il était dans l’intérêt supérieur de la Société et de ses actionnaires de procéder à un examen externe des allégations énoncées dans le rapport Hindenburg.

Les membres indépendants du conseil d’administration ont retenu les services du cabinet d’avocats Morgan, Lewis & Bockius LLP et du cabinet de juricomptabilité Forensic Risk Alliance pour effectuer l’examen externe et faire rapport de leurs conclusions. L’examen s’est déroulé sur une période d’environ quatre mois et comprenait un examen des documents et des données, des visites sur place au Kazakhstan et à Chypre, des travaux d’analyse et de test des données, ainsi que des entretiens à distance et en personne avec de nombreux cadres supérieurs et employés de la Société et du personnel de certains conseillers externes et contreparties de la Société. L’examen s’est concentré sur les principales filiales d’exploitation de la Société qui ont fait l’objet des allégations, ainsi que sur la société affiliée de la Société, Freedom Securities Trading, Inc. (« FST Belize »). Il n’a pas été possible d’évaluer certaines des allégations contenues dans le rapport Hindenburg parce qu’elles étaient datées, vagues ou dépourvues de détails.

L’examen externe a conclu de manière générale que les allégations contenues dans le rapport Hindenburg ne tenaient pas compte de faits importants et n’étaient pas étayées par des preuves. En particulier, les conclusions de l’examen externe sont les suivantes :

  • La croissance de la Société au cours des dernières années est principalement attribuable à la croissance interne (y compris l’augmentation du nombre de clients et l’augmentation du volume des transactions par les clients), aux acquisitions et aux gains et aux revenus tirés de la négociation de titres, tels que décrits dans les rapports de la Société déposés auprès de la SEC et tels qu’ils sont indiqués dans ses états financiers audités. Cette croissance n’est pas le résultat de manipulations ou de pratiques commerciales illégales ou inappropriées.
  • La Société a mis en place des procédures, des contrôles et des politiques rigoureux en matière de sanctions et de lutte contre le blanchiment d’argent (« AML ») à l’échelle mondiale et locale, qui sont mis en œuvre par l’intermédiaire de son personnel opérationnel et de conformité.
  • Aucune preuve n’a été identifiée de contournement des sanctions ou de relations avec des oligarques sanctionnés.
  • Bien que certaines filiales non américaines de la Société aient eu des relations avec certaines banques et personnes sanctionnées, un fait que la Société a divulgué publiquement, ces transactions n’ont pas impliqué de violations substantielles des sanctions américaines, européennes, britanniques ou autres.
  • Aucune preuve n’a été identifiée que les comptes des clients étaient approvisionnés avec des crypto-monnaies ou de l’argent physique, à l’exception des dépôts en espèces effectués par les clients existants au guichet de la banque de détail de Bank Freedom Finance Kazakhstan JSC soumis à des contrôles de LBC standard.
  • Rien n’indique que la société s’est livrée à une manipulation du marché de ses propres actions ou de ses avoirs en obligations du Kazakhstan Sustainability Fund.
  • Les avoirs de la Société en obligations du Kazakhstan Sustainability Fund à coupon fixe ont actuellement un portage négatif, comme il est allégué, mais sont détenus dans le cadre d’une stratégie de négociation délibérée et légitime qui devrait être rentable en raison des mouvements futurs des taux d’intérêt.
  • La Société maintient des politiques, des procédures et des contrôles pour les relations commerciales entre sa filiale chypriote, Freedom Finance Europe Limited, et FST Belize, y compris en ce qui concerne la conformité à la lutte contre le blanchiment d’argent et la conformité aux sanctions.
  • Aucun élément de preuve n’a été identifié à l’appui des allégations formulées dans le rapport Hindenburg selon lesquelles la société s’était engagée dans des transactions avec FST Belize afin de générer des revenus « faux » ou gonflés.
  • Les anciennes filiales russes de la Société ont été vendues dans le cadre d’une transaction de vente valide et il n’y a aucune preuve à l’appui du contrôle continu exercé par la Société ou le PDG de la Société, Timur Turlov, sur les sociétés russes après cette vente.
  • Les clients de courtage de la Société n’étaient pas tenus d’acheter des actions de la Société afin de recevoir des allocations d’actions dans le cadre d’un premier appel public à l’épargne aux États-Unis ou de participer à un programme d’acquisition d’actionsAux États-Unis, il est possible d’obtenir des introductions en bourse sur le marché secondaire au cours de l’introduction en bourse ou à un prix proche de celui de l’action.

La Société a accepté les résultats de l’examen externe et, en particulier, se félicite de la conclusion selon laquelle elle a mis en place des procédures, des contrôles et des politiques solides en matière de sanctions et de lutte contre le blanchiment d’argent à l’échelle mondiale et locale. Dans le cadre de son engagement à l’égard d’une gouvernance et d’une conformité solides, la Société a demandé à l’équipe d’examen externe de recommander toute amélioration qui pourrait être apportée à ces procédures, contrôles et politiques en fonction de leur examen. En réponse, et parallèlement à la présentation de ses conclusions, l’équipe d’examen externe a recommandé certaines améliorations supplémentaires, et le conseil d’administration de la Société a accepté ces recommandations. La haute direction de la société, y compris le vice-président de la conformité, a déjà commencé à les mettre en œuvre.

Le rapport annuel de la Société sur formulaire 10-K concernant l’exercice clos le 31 mars 2023, y compris les états financiers audités qui y sont inclus, ainsi que ses autres rapports et documents déposés auprès de la SEC, sont disponibles sur le site Web de la SEC.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs, y compris, mais sans s’y limiter, des énoncés relatifs à la stratégie commerciale de la Société, à sa croissance future et au développement de son environnement de conformité et de contrôle. Les énoncés prospectifs sont soumis à de nombreuses conditions, dont beaucoup sont indépendantes de la volonté de la Société, y compris, sans s’y limiter, les risques et incertitudes décrits dans notre rapport annuel sur formulaire 10-K pour l’exercice clos le 31 mars 2023, ainsi que dans nos autres rapports et documents déposés auprès de la SEC. Des copies de ces documents sont disponibles sur le site Web de la SEC. www.sec.gov. La Société ne s’engage pas à mettre à jour ces déclarations pour les révisions ou les changements postérieurs à la date du présent communiqué, sauf si la loi l’exige.

Contacts

Deborah Kostroun (États-Unis)

deborah@zitopartners.com
Tél. : +1 201 403-8185

Ramina Fakhrutdinova (KZ)

ramina.fakhrutdinova@ffin.kz
Tél. : +7 727 311 10 64, ext. 640

Lien vers la source

Le contenu est de Business Wire. Headlines of Today Media n’est pas responsable du contenu fourni ou des liens liés à ce contenu. Headlines of Today Media n’est pas responsable de l’exactitude, de l’actualité ou de la qualité du contenu.